Fil de navigation

LE PETIT- FAHYS

« Quittez le centre, et enfoncez-vous dans le lacis de nos chemins, vous y découvrirez des merveilles » Henri COULIN 1977.

Partons en excursion, découvrir ce grand territoire de 5 112 hectares.

ETAPE 8 : LE PETIT-FAHYS – LE PREDURUPT

Quittons la vallée de la Combeauté au Champ pour découvrir les sections peu boisées de notre commune… Le Petit-Fahys et Le Prédurupt.

fahys
 

Le Petit-Fahys est une section de la commune de Fougerolles, elle se développe depuis la commune de La Vaivre à l’Ouest, jusqu’à la RN57 en limite avec la Ramouse à l’Est. Au Nord le Ruisseau du Riaunate fait la limite avec Le Grand-Fahys ; au Sud se trouvent Le Prédurupt et Le Clos. La section est représentée par de nombreuses fermes regroupées et entourées de vergers, de prairies, et de champs cultivés…. Elle offre une bonne exposition au soleil sur un coteau qui s’ouvre sur les plateaux de L’Augronne (Grand-Fahys) et vers la plaine du Val de la Combeauté et de L’Augronne. Son altitude varie entre 330m et 410m.

A noter : Les hameaux du Haut-de-la-Beuille et du Rompeux appartiennent à la section du Petit-Fahys.

14fahys preduptVue sur le Petit-Fahys depuis la route du Prédurupt 25fahys preduptLe Petit-Fahys vous offre une vue allant du Calvaire, Blanzey, Les Grangres, La Germenain, La motte , Le prédurupt.
08fahys preduptVue sur le Petit-Fahys depuis la RN57.

21fahys preduptVue sur la Vaivre, une partie de Fleurey-les Saint-Loup et au loin Montdoré depuis la route en direction du Grand-Fahys
   

Le nom de Petit-Fahys vient du mot « Faye » qui désigne un lieu où les hêtres étaient abondants et remarquables avant les défrichements qui ont jalonné l’Histoire.

Suite aux nombreuses fermes construites sur la section et devenues trop nombreuses pour l’exploitation des terrains appelés « Le Faye », le défrichement se poursuivit sur le plateau où une multitude de fermes dépendantes s’installèrent…. D’où le nom « Petit et Grand Fays ».Puis « Petit et Grand-Fahys » se distinguent en deux sections de la commune de Fougerolles….

Au Petit-Fahys un petit patrimoine religieux se caractérise par ses croix et ses oratoires ; mais aussi se trouvaient deux cafés, une école, et une distillerie devenue ensuite L’Ecomusée du Pays de la Cerise qui attire de nombreux touristes….

06fahys predupt
L'ancienne école du Petit Fahys (Propriété privée)
07fahys predupt
Vue sur Fougerolles, les Granges depuis le Haut-de-la-Beuille.

L’ECOMUSEE DU PAYS DE LA CERISE….

Son histoire : En 1829 M. Desle-Joseph AUBRY agriculteur, construit une maison bourgeoise en grès des Vosges. Il abrite un projet économique précis, le domaine étant conçu pour organiser la distillation du Kirsch et la vente d’alcool au sein d’une exploitation agricole.

Au fil des générations, le petit-fils de Desle-Joseph AUBRY le dilapide totalement. Le domaine est vendu aux enchères en 1888. Aux mains de plusieurs propriétaires successifs l’entreprise va se développer tout au long du XXe siècle, avant de fusionner en 1979 avec la distillerie fougerollaise SAGUIN, qui rachète le domaine. Cette dernière n’en utilisera que les marques de fabrique et de commerce, arrêtant définitivement l’activité de distillerie au Petit-Fahys. La même année la commune de Fougerolles et la Société d’Agriculture, Lettres, Sciences et Arts de la Haute-Saône (SALSA) achètent le domaine pour en faire un écomusée.

ecomusee du pays de la

En 1982, le domaine devient écomusée, membre du réseau des Musées des techniques et culture comtoises qui assure la responsabilité scientifique et la conservation des collections.

En 1984, le site est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Le Mardi 23 septembre 1986, c’est l’inauguration de l’Ecomusée du Pays de la Cerise

En 1991, dans le but de préserver certaines espèces locales de cerisiers, un verger conservatoire est créé autour du domaine.

En 2003, l’écomusée devient Musée de France. De nombreux travaux d’agrandissement de l’écomusée s’opèrent…

En 2005, la rénovation architecturale est récompensée par le prix de l’architecture Grand-Est.

Puis en 2007, une rénovation muséographique voit le jour.

A noter : l’écomusée reste gratuit pour tous les résidents fougerollais.

LE PREDURUPT

Depuis le Petit-Fahys on descend vers la plaine pour découvrir le Prédurupt…

Le Prédurupt est une section de la commune de Fougerolles, elle se trouve entre la commune de La Vaivre à l’Ouest ; la RN 57 délimite la section avec Le Clos à l’Est ; au Nord se trouve le Petit-Fahys, et au Sud Les Chavannes. La section présente plusieurs grosses fermes regroupées autour de la route départementale et entourées de prés, de vergers et de champs cultivés….De faible pente, l’altitude varie de 300 à 330m.

Le nom de Prédurupt appelé autrefois « Pré du Rupt » désigne les prés situés autour de la source du Ruisseau des Caleuches. Celui-ci continue son chemin vers Les Chavannes et la Commune de Corbenay. Du fait de la présence d’eau dans ce secteur, des fermes s’y établirent. A noter que la voie romaine de Luxeuil à Plombières passa dans la section. Sur la carte figurent en pointillés quelques passages, dont celui au niveau du Petit-Fahys, tels qu’ils figuraient sur l’Atlas cantonal de 1858. Il est probable que les voies communales 211 et 212 empruntent, pour tout ou en partie, le tracé de cette voie romaine. Vers 1774 les premières fermes se construisent suite aux défrichements avec des pierres venant des carrières des Etangs du Crau… Au XIXe siècle, une vie locale s’y installa avec de nombreux commerces: on pouvait y rencontrer quatre cafés, un café-épicerie, une épicerie-café-tabac, une maison de broderie et dentelle, et une distillerie, celle de Louis LEMERCIER.

12fahys predupt
Vue sur le Prédurupt en allant aux Etangs du crau
09fahys predupt
Le Centre du Prédurupt
  

La Fête des Mais’Hauts :Une tradition venant des conscrits de l’année durant le 1er mai consistait à remettre un « mais » (bouquet de fleurs) aux jeunes filles non mariées. A cette occasion, les gens des villages ou hameaux se retrouvaient dans la bonne humeur….

L’origine provient d’une veillée entre des habitants du Prédurupt, au cours de laquelle Michel AUBRY et Claude BALLET décident de créer l’association des Mais’Hauts. En 1982, la première fête est organisée par l’association le premier dimanche de mai avec les 152 habitants du Prédurupt. Au programme, un défilé en costumes d’époque et par la suite un grand défilé de chars, de musiciens et de majorettes se produit dans la rue principale du Prédurupt. Il y avait même 7 à 8 chars qui étaient confectionnés par les habitants de la section. Ils ont même servi pour des défilés de la Fête des Cerises à Fougerolles. La manifestation débutait le samedi soir par un bal, le dimanche matin, une messe était célébrée à la chapelle du Bois-le-Saint. S’en suivait l’après-midi un défilé avec fête foraine, animation, buvette et restauration…. La Fête des Mais’Hauts perdure jusqu’en 2000 ? De nos jours un vide-grenier est organisé par l’association le dernier dimanche d’août….

 16fahys predupt

On peut découvrir aussi son petit patrimoine religieux avec ses croix et bien sûr sa chapelle.

La Chapelle du Bois-le-Saint au Prédurupt

A l’entrée du hameau du Prédurupt, en bordure de la route départementale en direction de la Vaivre, on ne peut manquer cette chapelle historique de Fougerolles.

Son histoire, sa légende (extraits tirés de la Chronique n°23 de novembre 1905, d’un texte rapporté par l’abbé Lecreux) : Guillelme de Fouchérieulles, jeune seigneur de Fougerolles(entre 1302 et 1309), se perdit au cours d’une partie de chasse dans l’immense forêt qui recouvrait Fougerolles à cette époque. Poursuivant un sanglier, il s’égara et fut surpris par un violent orage. La foudre tomba à ses côtés à plusieurs reprises et fracassa le chêne sous lequel il s’était abrité. Pris de terreur, il fit le vœu de quitter le monde et de s’enfermer dans un cloître : la Vierge apparut alors par trois fois sur une branche et l’orage cessa. Cherchant son chemin pour retourner au château, ils se retrouva au couvent d’Hérival, il frappa, entra et la porte du cloître se referma sur lui. Son vœu était exaucé…Il devint prieur du couvent d’Hérival et mourut en 1316. Le frère de Guillelme, Gaston, luisuccéda dans la direction des affaires du château de Fougerolles. Il fit élever à Marie un ex-voto, un modeste sanctuaire (1310) à l’endroit où son frère Guillelme avait fait son vœu. On appela cet endroit le Bois-le-Saint. En 1550 la chapelle fut reconstruite par Joachim de Dinteville (seigneur de Fougerolles). Le hameau du Prédurupt n’existait pas encore, le territoire était recouvert de forêts. En 1843, en mauvais état, la chapelle fut reconstruite par les familles Aubry et Hacquard, sous l’aspect que l’on peut voir aujourd’hui.

 

10fahys predupt 11fahys predupt
REMERCIEMENTS : à l’ADEF pour la documentation, au personnel de l’Ecomusée, et à Madame Colette AUBRY pour l’association des Mais’Hauts.

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Fougerolles

1, place de l'hotel de ville
70220 FOUGEROLLES

03.84.49.13.92

Envoyez-nous un e-mail