LES CHAVANNES - LA COMMUNAILLE

PROMENONS-NOUS SUR LA COMMUNE par Florent NURDIN

«Quittez le centre, et enfoncez-vous dans le lacis de nos chemins, vous y découvrirez des merveilles…»

Henri Coulin 1977

Partons en excursion, à la découverte de ce grand territoire de 5 112 hectares.

 

 

ETAPE 2 : LES CHAVANNES – LA COMMUNAILLE

Redescendons depuis les hauts de la limite de notre commune très hivernale au Houssot (575 mètres) et cherchons un peu de chaleur en direction des points les plus bas, là où nous quitte la Combeauté (275 mètres) en limite de Fontaine et de Corbenay. Dans cette zone de plaine peu boisée, les surfaces agricoles sont parmi  les plus faciles à exploiter sur notre commune.

Le nom des Chavannes est issu d’un mot gallo-romain signifiant «cabane, hutte».

Pendant l’occupation gallo-romaine, une voie passait sur le territoire de la commune (V9 Luxeuil – Remiremont). Les romains installèrent un relais aux Chavannes, étape de repos sur leurs trajets.

La chapelle des Chavannes :

Construite en 1868 dans un style néo-gothique et d’une hauteur de 8 mètres elle a été érigée par la volonté de Victoire GROSJEAN dont le frère, Jean-Baptiste GROSJEAN, subitement frappé par une attaque, restait plongé dans un coma sans issue. Sa sœur fit le vœu d’élever une chapelle à la Vierge s’il reprenait connaissance pour recevoir les derniers sacrements.

La Croix des Sarrazins :

Située en face de la chapelle, elle est toujours très bien entretenue.

Point GPS : N 47° 53.252 E 006° 22.45

Continuons notre chemin en direction de la Communaille où l’on peut admirer le pont dit «des Crasses» qui enjambe la rivière la Combeauté…

Point GPS : N 47° 52.985 E 006°23.006

La Communaille (commune) : ce secteur correspond à l’extension des biens communaux sous l’Ancien Régime (1495-1789). Son occupation s’est faite à partir de la Révolution. Les terrains agricoles y sont très bien dessinés et perpendiculaires au chemin (c’est l’un des seuls endroits de la commune où l’on trouve ce type de caractéristique).

Des fermes isolées ont été construites en retrait du chemin.

La chapelle de la Communaille :

Erigée par un ancien militaire nommé Picot qui a participé aux guerres coloniales sous Louis-Philippe, il fit le vœu d’élever une chapelle s’il échappait aux fièvres jaunes. Son vœu fut exaucé et il fit édifier cette chapelle dans un champ appartenant à sa famille de paysans menuisiers.

Point GPS : N 47° 53.396 E 006° 22.285

Retour

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Fougerolles

1, place de l'hotel de ville
70220 FOUGEROLLES

03.84.49.13.92

Envoyez-nous un e-mail