1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6

Fil de navigation

LE ROIGIRE - LE BOIGEOT - LE CALVAIRE

PROMENONS-NOUS SUR LA COMMUNE par Florent NURDIN

«Quittez le centre, et enfoncez-vous dans le lacis de nos chemins, vous y découvrirez des merveilles…»

Henri Coulin 1977

Partons en excursion, à la découverte de ce grand territoire de 5 112 hectares.

 

ETAPE 1  : LE ROIGIRE - LE BOIGEOT - LE CALVAIRE
Sauvons-nous de Fougerolles, survolons les Monts Durand et arrêtons-nous un instant à la chapelle du Boigeot.

La chapelle a été construite suite à un vœu, cette famille de 13 enfants a été victime du choléra, le dernier enfant restant tomba gravement malade. C’est alors que la maman implora la Vierge Marie. Elle s’attela avec une vache pour tirer la charrue que tenait son mari. A son retour à la maison, elle trouva son enfant en bonne condition. Marie-Berthe Vuillemin avec l’intention de son mari Jean Nicolas Robert  fit alors le vœu d’élever une chapelle en 1824 dans le champ qu’ils avaient labourés.

Depuis le petit lieu-dit du Boigeot, descendons vers le ruisseau des Novelots pour y découvrir cet ancien moulin, ancienne saboterie, et actuellement cette unité de production hydroélectrique des Novelots au Roigire.

 

En 1790 la famille Ougier, après avoir pris un droit d’eau sous la monarchie absolu construit un moulin (Titre archivé 2E20555 par Maitre Roblin notaire royale à Fougerolles). Moulin à 3 tournants ( 2 meules à pain 140 cm, 1 meule à cochon de 800 mm).

Dés 1914 production du 1er courant en continu ( roue et anneau-gramme).

De 1920 à 1976  la saboterie mécanique prend le relais et en 1928 une turbine et dynamo Siemens ont été installées. En 1961 : la production du 1er courant alternatif.

A partir de 1976 aménagement du site pour l’implantation de l’unité de production hydro-électrique des Novelots (réplique des 560 centrales EDF).

Caractéristiques : puissance 7.5 KVA, débit 100L/ seconde, chute 14 M, bassin de stockage de 12 000 mètres cube, barrage, canal d’amenée, chambre de mise en charge, conduite forcée, groupe turbine alternateur, canal de fuite qui procure une indépendance énergétique totale.

Mr Ougier Gilbert se fait un plaisir de vous faire visiter la centrale électrique (uniquement sur rendez-vous).


Le nom du Roigire vient du mot rouir, le chanvre et le lin rouissaient dans ce secteur ( champs de la Rougerie). Depuis le Roigire

remontons les coteaux pour y admirer cette vue avant d’arrivée au Calvaire.

Le petit lieu-dit du Calvaire anciennement appelé les Côtés. Enfonçons-nous dans le bois du Fays, d’où nous pouvons voir les premières neiges arriver sur notre commune. A proximité du ru de Rôge en limite de Saint-Bresson existent des bornes anciennes datant de Louis XIV délimitant la Bourgogne Comté et la Lorraine.

 

Croix de Saint-André (Bourgogne)

Croix d'Anjou (Lorraine)

et pas très loin la pierre Translamon qui comporte des gravures.

Vue sur Croslières, la Ramouse, la Vaivre.

Borne aux 3 communes

A la sortie du bois, une grande prairie avec un petit lieu-dit le Houssot en limite de notre commune qui culmine à 575 mètres. A admirer aussi un beau point de vue et la borne aux 3 communes ( Fougerolles, St Bresson, le Val d’Ajol).

Retour

 

Liens utiles

Plan interactif

Mairie de Fougerolles

1, place de l'hotel de ville
70220 FOUGEROLLES

03.84.49.13.92

Envoyez-nous un e-mail